Accéder au contenu principal

Brexit : le doute sur l’issue subsiste, mais la négociation va s’intensifier (Le Monde)

Dominic Raab, négociateur du gouvernement britannique, et Michel Barnier, celui de l’Union européenne, à Bruxelles, le 21 août. OLIVIER MATTHYS / AP

Le négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier, a tenu mardi une conférence conjointe à Bruxelles avec son homologue britannique, Dominic Raab.

Calmer le jeu et tenter de gommer l’idée que les deux parties seraient désormais résolues à l’idée d’un divorce sans accord : c’est pour ces raisons, sans doute, que Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne (UE) et Dominic Raab, celui du gouvernement britannique, ont interrompu leurs discussions de deux jours, mardi 21 août, pour une brève apparition devant la presse, à Bruxelles.

Peu de nouveauté à la clé. Hormis le fait qu’Européens et Britanniques vont désormais négocier « en continu » avec l’espoir, peut-être, d’aboutir à un accord sur les termes de la séparation « au début novembre au plus tard », afin que les textes puissent être ratifiés avant la fin mars 2019, date prévue pour la sortie du Royaume-Uni.

« Les négociations entrent maintenant dans leur phase finale », a expliqué M. Barnier. M. Raab, nommé en juillet, évoque, lui, une « intensification » des discussions et « l’engagement renouvelé » de Londres pour les poursuivre.

Les deux responsables ont soigneusement évité d’évoquer les dernières propositions de la première ministre britannique Theresa May, sur lesquelles son gouvernement s’est divisé et qui ont été, pour la plupart, écartées par Bruxelles.

À continuer sur https://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2018/08/22/brexit-le-doute-sur-le-resultat-subsiste-mais-la-negociation-va-s-intensifier_5344741_4872498.html?xtmc=brexit&xtcr=1

Visitez https://brexitxxl.com/fr

%d blogueurs aiment cette page :