Accéder au contenu principal

Étiquette : Extraits

Extraits du livre

Le Parlement et la couverture de Brexit XXL

La politique britannique a toujours été d’intervenir sur le continent pour y maintenir l’équilibre. La rupture de cet équilibre s’est faite à notre détriment. (John Klin, « Brexit XXL »)

– La politique britannique a toujours été d’intervenir sur le continent pour y maintenir l’équilibre. Bien souvent, nous avons été avec les Allemands contre les Français, ou avec les Français contre les Allemands, parce qu’un des deux pays devenait trop puissant. Le Brexit nous enlève la possibilité d’intervenir dans les affaires européennes. Pire, nous avons généré une configuration dans laquelle l’Allemagne et la France sont ensemble contre le Royaume-Uni. Ce qui valait pour la diplomatie d’autrefois, vaut toujours pour le système économique moderne : il faut un équilibre des échanges à l’échelle européenne. La rupture de cet équilibre s’est faite à notre détriment.

(John Klin, conversation avec le Premier ministre britannique à Chequers)

Extrait du livre « Brexit XXL« , chapitre 11, « Chequers ».

 

Le Parlement et la couverture de Brexit XXL
Vue de Big Ben et du Parlement de Westminster en arrière-plan. Couverture du livre Brexit XXL.Cliquer sur l’image pour voir le livre sur Amazon France.

Était-ce pour en arriver là qu’elle s’était engagée en politique et avait pris ce poste de Première ministre?

Était-ce pour en arriver là qu’elle s’était engagée en politique et avait pris ce poste de Première ministre? Elle avait fait campagne sur le thème des petites gens dont elle voulait améliorer le sort. Elle avait promis de faire du Brexit un succès pour la Grande-Bretagne. Aujourd’hui, c’étaient les petites gens qui souffraient, les employés qui perdaient leur travail, les petits investisseurs qui voyaient s’envoler leurs économies. Combien finiraient dans la rue, comme ces pauvres clochards ?

Extrait du livre « Brexit XXL« , chapitre 10, « Tracy Meller apprend la faillite de Construct ».

 

Le Parlement et la couverture de Brexit XXL
Vue de Big Ben et du Parlement de Westminster en arrière-plan. Couverture du livre Brexit XXL.Cliquer sur l’image pour voir le livre sur Amazon France.
Le Parlement et la couverture de Brexit XXL

La grande erreur de l’Europe a été de croire qu’une nation peut faire des abandons de souveraineté. Cela n’est pas possible.

La grande erreur de l’Europe a été de croire qu’une nation peut faire des abandons de souveraineté. Cela n’est pas possible. Si une nation existe, c’est parce que les individus qui la composent la reconnaissent comme le référentiel pertinent de leur représentation collective.

L’exigence du citoyen est que sa situation soit meilleure avec la nation que sans elle. Si ce contrat n’existe pas, si le doute s’installe, la nation se décompose. Lorsque, notamment, une partie des individus s’identifient prioritairement à un nouveau référentiel — un territoire, leur région par exemple — la nation court le risque de l’éclatement. C’est pourquoi une nation doit être forte pour assurer sa cohésion. Dans ce jeu d’équilibre, un abandon de souveraineté à une entité supranationale ne peut jamais être un pari gagnant. Si l’entité supranationale n’est pas crédible, les citoyens n’accepteront pas qu’on lui transmette des pouvoirs. Et si au contraire elle est davantage crédible que la nation, cela veut dire que la nation ne peut rester à terme le référentiel des citoyens. C’est pour la nation une question existentielle. Les gouvernements qui négocient des traités contenant des transferts de pouvoirs décisionnels courent le risque quasi certain de ne pas être suivis par les peuples qu’ils représentent.

Si les nations ne sont pas prêtes à abandonner leur souveraineté, cela ne veut pas dire pour autant qu’elles ne peuvent pas faire de compromis. Elles peuvent accepter des limites à leur liberté, dans le cadre de négociations avec leurs partenaires, si ces limites sont contractuelles, justifiées et réversibles. L’Europe, pour réussir, doit être fondée sur ces bases. La délégation technocratique est possible, à la double condition de rester sous le contrôle politique des nations délégatrices, et de démontrer ses bienfaits.

John Klin, 8 janvier 2022, Londres.

Extrait du roman « Brexit XXL », chapitre 5, « Souveraineté »

Le Parlement et la couverture de Brexit XXL
Vue de Big Ben et du Parlement de Westminster en arrière-plan. Couverture du livre Brexit XXL.Cliquer sur l’image pour voir le livre sur Amazon France.
Big Ben and Houses of Parliament On River Thames, Dusk

« Nous ne sommes plus dans l’Angleterre des dix-huitième et dix-neuvième siècles. »

« Le temps où les décisions se prenaient à Londres est fini. La Grande-Bretagne représente moins d’un pour cent de la population mondiale. Ce n’est qu’en s’ancrant à l’Union européenne, avec des États partenaires et amis, que notre pays peut exister, se développer, et garder une influence sur le devenir de la planète à la hauteur de ses ambitions historiques. »

Jeremy Jones, Leader du Parti travailliste.

Extrait de « Brexit XXL », chapitre 2, « Discours au Parlement britannique ».

Disponible sur Amazon (versions papier et électronique). Gratuit avec KindleUnlimited.

Voir les sites d’achat sur https://brexitxxl.com/fr/acheter

Visitez https://brexitxxl.com/fr

Couverture de Brexit XXL. Cliquer pour voir sur Amazon France
Cliquer pour voir sur Amazon France